Histoire du Paris Saint-Germain

Pour son quarantième anniversaire, le PSG s’est offert une entrée dans une autre dimension. Le rachat par des actionnaires du Qatar, officialisée le 30 juin 2011, a en effet apporté des fonds financiers colossaux dans les caisses du club parisien, avec un retour au premier plan européen. Retour sur les grandes dates de l’histoire d’un club pas comme les autres.

Logo du PSG en 1970En 1969, un seul club représente la région Ile-de-France : le Red Star. Cherchant à corriger cette anomalie par rapport aux autres pays européens, la Fédération Française de Football (FFF) lance un appel pour lancer un « grand club à Paris » pour reprendre les propos de Pierre Bellemare, alors animateur sur Europe1. Après le refus de Sedan de fusionner avec le tout nouveau Paris Football Club (PFC), ce dernier s’associe au Stade sangermanois et accède ainsi à la deuxième division pour la saison 1970/1971. La naissance du Paris Saint Germain Football Club est annoncée par le Journal Officiel du 27 août 1970. Trois hommes sont à féliciter pour cette première étape dans la création du club : Guy Crescent, PDG de l’entreprise de transport routier Calberson), Henri Patrelle (président du club de Saint-Germain-en-Laye et vice-président de la FFF) et Fernand Sastre (futur président de la FFF au moment de la naissance de l’équipe parisienne).

Pour sa première saison en tant que club professionnel (1970-1971), le PSG est engagé en deuxième division, qui comporte à cette époque 48 clubs divisés en trois groupes de 16 équipes. La montée en première division est l’objectif affiché pour ne pas végéter à l’étage inférieur ; ce sera une réussite puisque le tout nouveau club parisien prend le titre de champion de deuxième division grâce à une victoire ultime contre Rouen (3-1). Le club accède à l’élite tout juste un an après sa naissance. Cette expérience inédite en D1 française se termine sur une 16ème place qui assure le maintien du club au plus haut niveau du football français, mais un événement capital va tout chambouler. En raison d’un désaccord avec la Mairie de Paris qui refuse de donner une subvention si le club ne change pas son nom pour devenir simplement le Paris Football Club, la scission est prononcée : tous les joueurs restent en première division avec le PFC et le Paris Saint Germain, redevenu Stade sangermanois, est relégué en troisième division où il évoluera pour la saison 1972/1973.

Le PSG vainqueur de la Coupe des Coupes 1996

Le retour en Ligue 1 se fera au terme d’une rencontre épique le 4 juin 1974 à l’issue d’un barrage victorieux contre Valenciennes (défaite 2-1 à l’aller, victoire 4-2 au retour). La place de club numéro 1 pour la capitale française est depuis acquise, notamment en raison de la descente en Ligue 2 du Paris FC à l’issue de la saison 1973/1974, terminée à la 19ème place. L’histoire est alors en marche. Avec 16 titres acquis par le club sur les 37 années consécutives à évoluer en première division, le Paris Saint Germain est évidemment une place forte du football français. C’est en effet le seul club avec l’Olympique de Marseille à compter dans son palmarès une Coupe d’Europe, mais c’est surtout le seul représentant français à avoir occupé la première place du classement UEFA en 1998.